Commissions

Les résultats d’une étude menée aux USA révèlent que l’Église risque de dégénérer si elle n’utilise pas ses leaders.

L’église du Burkina regorge d’importantes compétences reconnues et respectées même par les Autorités de ce pays ou du monde, mais qu’elle néglige ou ne les utilise pas assez.

Par ailleurs, l’église est absente lors des grands débats nationaux et n’exprime pas sa position officielle par rapport à certains problèmes auxquels sont confrontés la nation et même les fidèles.

On spiritualise tout alors que l’apport de la connaissance scientifique et technique est également important pour que l’église puisse être, plus visible, plus intelligente et remplisse à bien sa mission holistique sur terre.

Cette nécessité d’utiliser cette expertise et toutes les compétences pour servir toute l’église et la nation a guidé la réflexion de la FEME qui a abouti à la mise en place des commissions dont l’objectif est d’amener toute l’église à se mettre au service de tous les membres et de sa communauté.

De ce fait, elles sont des structures spécialisées pour aider la FEME à mieux jouer son rôle. Ces commissions au nombre de cinq, ont un rôle d’appui conseil. Mais elles vont également mener la réflexion, faire des recherches et encadrer les professionnels chrétiens.

Les responsables des commissions sont nommés par le Bureau Exécutif National (BEN) de la FEME, sur la base de critères spirituels (né de nouveau 1 Timothée 3 :8-9) et des qualifications professionnelles. Chaque commission définit ses tâches en accord avec le Bureau Exécutif de la FEME.

Les 5 commissions sont les suivantes :

1) La commission Secours, Développement Holistique et Environnement

2) La commission Famille et Affaires Sociales

3) La commission Développement de l’Église

4) La commission Éducation Chrétienne et Recherche Théologique

5) La commission Gouvernance, Paix et Éthique.

Chaque commission est subdivisée en sous commission en vue de l’accomplissement des missions.

 

English EN French FR